Yoga et Pranayama, des outils pour affronter l’hiver

Le temps se rafraîchit et notre corps aussi. Avant de nous précipiter à la pharmacie pour faire le plein de remèdes plus ou moins naturels, nous avons voulu savoir si le yoga pouvait nous aider à affronter l’hiver ? C’est pourquoi nous sommes allés à la rencontre de Natacha pour en savoir un peu plus sur les solutions à mettre en place au quotidien.

TYIM :

Bonjour Natacha, penses-tu que le yoga puisse nous apporter des outils pour nous prémunir des maux de l’automne et de l’hiver ?

Natacha :

” Le froid qui accompagne la saison automnal, même si nous avons de la chance à Montpellier avec les températures, entraîne le fait que notre corps doit fournir plus d’efforts pour faire ce qu’il a à faire. La fatigue et une plus grande sensibilité aux virus, infections et inflammations en sont souvent une conséquence.

La pratique physique du yoga peut nous permettre d’aider notre corps grâce notamment à trois outils :

– Les kriyas qui permettent de nettoyer.
– Les pranayamas qui éliminent et réchauffent
– Les asanas qui permettent par la posture de faire circuler plus librement.

Il est aussi important de prendre en compte le fait que c’est normal d’être plus fatigué durant cette période et que loin d’être une contrainte c’est un merveilleux outil offert par la nature pour nous permettre de faire le tri et de mettre notre énergie dans les choses qui sont essentielles à nos yeux et notre coeur “.

TYIM :
As-tu une routine à nous proposer ?

Natacha :

” Oui, quinze minutes chaque matin à jeun sont suffisantes pour aider notre organisme. On pourra commencer par un nettoyage grâce à des kriyas en :

Mélangeant 1L d’eau tiède avec une cuillère à café de sel -si possible de l’himalaya-

Commencer par faire un gargarisme et à chaque fois que vous crachez passez votre brosse à dents ou un gratte langue sept fois sur la langue pour la nettoyer. Recommencez 5 fois.

Utiliser le reste de l’eau une fois pas semaine pour faire Jalaneti – un nettoyage du nez à l’eau salé avec un Neti. Placez le Neti dans la narine gauche. Basculer légèrement votre tête vers la droite, la bouche ouverte (respirez uniquement par la bouche) et ajustez votre tête pour que l’eau coule de la narine gauche pour ressortir par la narine droite. Puis faire la même chose de l’autre côté.
Cette technique permet de garder les sinus propres et ainsi de limiter les infections, inflammations, les migraines mais c’est aussi une pratique bénéfique dans les cas d’asthme.

Puis on pourra continuer en mettant en place la respiration du feu : Kapala Bhati.

Comme tout pranayama, cette technique vise tant à un apport sur le plan corporel que mental. En contrôlant sa respiration, on contrôle aussi le flux de ses pensées ce qui nous permet de tendre vers un état méditatif.

Asseyez vous confortablement – en tailleur par exemple – le dos et la tête alignés, les mains posés sur les genoux. Fermez les yeux et prenez plusieurs respirations profondes par le nez en essayant d’allonger et d’équilibrer vos inspirations et expirations.

Inspirez et sur l’expiration, expirez profondément en ramenant le ventre vers votre nombril, votre nombril vers l’arrière de la colonne. L’inspiration est passive, l’expiration active au contraire de la respiration habituelle. Imaginez que vous ne pouvez pas utiliser vos mains et que vous souhaitez exploser un moucheron à l’entrée de votre narine. C’est exactement ce type d’expiration que l’on recherche !

On fera trois cycles de 10 à 60 expirations. Entre chaque on retiendra son souffle après avoir expiré (poumons vides) entre 15 et 60 secondes. Le record est de onze minutes, vous pouvez le faire! 🙂

Kapala Bhati est une technique puissante qui permet de nettoyer les cellules des poumons, du cerveau et aussi de stimuler notre centre et votre énergie. Attention, ne pas pratiquer Kapala Bhati, si vous êtes enceinte, en période de menstruation, si vous souffrez d’une hernie ou si vous avez des problèmes de coeur.

Prenez un moment après Kapala Bhati pour rester dans la posture et respirez naturellement. Portez votre attention sur vos sensations et profitez-en pour formuler une intention positive à propos de votre journée.

Enfin, pour finir je vous propose une petite posture de yoga pour vous aider à combattre ses épaules qui se referment sur nous aux premiers froids, créant un “sternum, une poitrine dépressif” et nous empêchant de maximiser nos respirations.

Pour cela vous pouvez faire la posture du crabe – Catuspadapitham- 

Assis, rapprochez vos pieds de vos fessiers. Les pieds écartés largeur des hanches. Apposer vos mains à l’arrière, bras écartés largeurs des épaules, les doigts regardant vers le mur derrière vous. Inspirez soulevez vos hanches vers le plafond. Respirez profondément et restez 10 à 20 respirations profondes. Redescendez sur une expiration. Changez l’orientation de vos mains pour avoir les doigts qui regardent sur les côtés. A l’inspiration, remontez dans la posture.


Respirez profondément et restez 10 à 20 respirations profondes. Redescendez sur une expiration. Changez l’orientation de vos mains pour avoir les doigts qui regardent vers vous. A l’inspiration, remontez dans la posture. Respirez profondément et restez 10 à 20 respirations profondes. Redescendez sur une expiration.

Asseyez-vous quelques secondes, fermez les yeux et observez votre respiration naturelle. Répétez votre intention. Vous êtes prêts à passer une bonne journée “.

Merci à toi Natacha pour tous ces conseils !

// Si vous souhaitez pratiquer avec Natacha, sachez qu’elle propose chaque mardi, de 19h15 à 20h45, au sein de notre studio de la rue Estelle à Montpellier, un cours de yoga vinyasa + méditation sur donation. //

Pin It on Pinterest

Share This