Yoga sur donation, yoga solidaire

Les studios THEYOGIINME de Montpellier, de Castelnau mais aussi de Marrakech proposent de plus en plus régulièrement des sessions de yoga hors abonnement, sur donation, permettant notamment de collecter des fonds pour diverses associations.

L’idée ici est de vous proposer une autre façon de pratiquer. C’est aussi une belle occasion de dédier votre pratique à un public ou à une cause qui vous/nous tiennent à coeur.

Nous avons souhaité revenir sur cette démarche très singulière que représente le cours de yoga sur donation en demandant à Layla, fondatrice des Studios THEYOGIINME, pour quelle raison elle propose ce type de cours dans ses studios.

© Laurence Ravoux

TYIM : Concrètement, que signifie pour toi le “Yoga sur Donation” et pourquoi le proposer dans tes studios ? Pourquoi choisir de soutenir des associations en organisant des collectes de fonds via des sessions de yoga spécifiques ?

LAYLA : Parce que dans le Yoga il y a cette tradition du Karma Yoga, le “Giving back”, faire des choses sans attendre les résultats de celles ci ou sans y tenir d’intérêt personnel. Etre Yogi ce n’est pas que sur le tapis.

TYIM : Au plus profond de toi, pourquoi un tel engagement ? Quel sens mets-tu dans ces actions ?

LAYLA : Je vais être grossière mais merde, pour nous tout va bien, faisons de notre mieux pour que d’autres aillent mieux, arrêtons de regarder nos nombrils et engageons nous.

TYIM : Aimerais-tu associer à ces événements des personnalités ou des figures inspirantes du monde du yoga ?

LAYLA : Oui bien sûr, derrière chaque “star” il y a un humain, nous n’avons pas à nous plaindre, nos événements à but humanistes ont du succès, mais il est vrai que pour avoir un impact et sensibiliser un public plus large, parfois il faut faire appel à des personnalités qui sont plus suivies. Je sélectionnerai par contre des personnes qui croient en leur message. Recherche de sens… toujours.

TYIM : As-tu d’autres envies de ce type, de nouvelles voies inspirantes et enrichissantes pour ta propre pratique mais aussi pour la vie dans tes studios ?

LAYLA : Of course j’aimerais donner des ailes à ce projet global qu’est THEYOGiINME, Je crois beaucoup à l’humain et franchement je suis entourée de petites personnes formidables au quotidien. Après je crois aussi au temps qui passe, au projets qui durent dans le temps, aux âmes qui nous rejoignent au long cours et je crois aussi à la remise en question permanente et au réajustement.

J’aimerais beaucoup inviter des personnes de tous horizons à partager leur expérience, leur vision de la vie et de la pratique, et forcement ce serait des personnes qui nous ressemblent, qui sont animées par le même feu. En France on a très peur du mot communauté, car il y a une idée d’enfermement, je pense au contraire que dans le Yoga, la valeur d’ouverture (à soi, aux autres) est très forte, j’aimerais en faire un atout, réunir davantage, avancer groupés. Mon rêve serait d’avoir suffisamment d’aisance financière pour ouvrir encore plus la pratique, la rendre moins élitiste. Le Yoga sauve des vies ! il faut que tout le monde y ait accès !

Ce mois ci nous allons enfin créer notre association !

Merci Layla pour tes réponses et ce bel élan de partage et d’ouverture !

THEYOGiINME Yoga - Layla Philip

THEYOGiINME Yoga – Layla Philip

En octobre rejoignez-nous sur le tapis pour des sessions de yoga sur donation caritatives :

Pin It on Pinterest

Share This