Make it rain

Pour les plus ancien(ne)s d’entre vous, vous reconnaitrez peut-être les mots qui suivent. Ils sont tirés de la précédente version du site TheYogiInMe, écrits par Layla, la fondatrice des studios. Pour les autres, ceux qui ont rejoint ou comptent rejoindre l’aventure du yoga chez TYiM, on vous laisse les découvrir. Des pensées sur la vie, le yoga, nous-même. On a quelques textes en stock, qu’on vous fera (re)découvrir au fil des prochains mois. Bonne dégustation !

C’est un morceau de musique qui m’inspire ce soir. Dès fois on a besoin qu’il pleuve sur nous, que tout éclate, pour se sentir neuf, propre. Moi j’ai souvent besoin qu’il pleuve, pour me nettoyer de mes tribulations intérieures, pour laver tout ce qui est venu se coller dans ma tête, dans mon corps à des moments ou je n’étais pas focus, pas centrée. Tout ce que j’ai accumulé sans avoir le temps faire le tri. Oui ça arrive aussi à la personne qui passe ses journées à vous amener à vous recentrer.

Les souffrances que nous, humains, ressentons sont en majorité des souffrances que nous nous fabriquons nous mêmes, en vivant notre vie au travers de notre affect, de nos projections, en vivant dans notre tête et non dans la réalité telle qu’elle est. En tous cas moi je me rends compte que quand je souffre d’une situation, c’est moi qui l’ai crée cette situation. Dans ma tête.

Tout ça pour en venir au fait que je trouve super bien ces moments ou l’on sait que ça doit éclater, qu’on va se débarrasser de ce qui nous encombre, qu’après on va se sentir mieux. J’aime vivre ces moments en pleine conscience, laisser aller le bad, l’observer. Comme je suis capable d’observer le bonheur et la joie qui m’animent le reste du temps. Je vis mon truc, j’écoute de la musique à fond, rien de super gai et je regarde l’orage arriver, ça peut prendre des heures, des jours… et j’aime ça aussi. Je grandis. J’apprends.

La pluie, elle peut juste me tomber dessus, elle peut aussi sortir de mes yeux, elle peut me recouvrir entièrement quand c’est l’océan qui me prend. Une espèce de méga machine à laver, une purge, un truc puissant qui va te permettre de ne pas te trimballer tes casseroles toute ta vie et finir aigrie, amère. De pouvoir à nouveau regarder le soleil et le laisser entrer.

Layla.


Article écrit en Juin 2015.

© Morgan Maassen

Pin It on Pinterest

Share This