L’aspect le plus spirituel et le plus puissant de la nature humaine est sa capacité d’attention. La CONSCIENCE. On parle beaucoup de « pleine conscience » depuis quelques années… La pleine conscience est l’art de faire attention. Si cela semble simple, c’est pourtant une des compétences les plus difficiles à acquérir. La pleine conscience nécessite de passer du mode « faire » au mode « être ». 

Le passé est révolu et l’avenir n’est pas encore là.

Nous passons la majeure partie de notre temps à vivre dans le passé ou à nous inquiéter de l’avenir, ce qui, à bien y réfléchir, est parfaitement idiot. Le passé est révolu et l’avenir n’est pas encore là. Tout ce que nous avons est ici et maintenant, et si nous ne sommes pas entièrement présents, alors nous ne sommes pas entièrement vivants. 

L’art de l’attention implique d’être conscient de chaque étape du voyage au lieu de foncer tête baissée vers la ligne d’arriver. Il demande d’adopter un état d’esprit de « débutant » et d’apprécier chaque instant comme il vient. 

Par exemple : vous pouvez commencer avec vos passe-temps favoris. Supposons que vous adoriez battre vos propres records en course à pied. Et si, une fois dans la semaine, vous laissiez la technologie à la maison pour vous concentrer sur les sensations physiques que vous offre la course : le sol sous vos pieds, la fraîcheur de l’air dans vos poumons, le parfum du rosier que vous croisez. Ne courez pas pour cocher la case « exercice » de votre to-do. Imaginez plutôt que c’est la toute première fois que vous courez.

Basculer du mode « faire » au mode « être »

Par nature, le cerveau humain est très occupé. Nous sommes souvent incapables de gérer l’ennui et nos cerveaux du XXIe siècle sont conçus pour réussir le plus possible en un minimum de temps. En basculant du mode « faire » au mode « être », nous devenons ultrasensibles à la moindre action que nous entreprenons. Nous débranchons alors le pilote automatique et, au lieu de devenir moins productifs, c’est l’inverse qui se produit. Un des effets secondaires clés de la pleine conscience se lit dans un regain d’efficacité et de concentration. En gros, l’art de l’attention vous invite à dompter votre cerveau du XXIe siècle pendant qu’il vous intime de continuer à vous agiter et viser l’impossible.

Être en pleine conscience signifie accepter et observer toute pensée ou émotion qui surgit, au lieu de chercher à les repousser ou encore à les étiqueter bonne ou mauvaise. Il est tout aussi intéressant de noter leurs apparitions, de leur permettre de traverser votre esprit sans interférence ni jugement.

Le yoga pour pratiquer l’art de l’attention

Tenter de « faire » moins et d’« être » plus est difficile. Mais essayez d’être moins tendu vers un but et plus sensible à votre cheminement. En intégrant l’art de l’attention à notre pratique, tous ces étirements, toutes ces flexions, ces inversions et ces torsions que nous appelons yoga deviennent un moyen puissant de voir notre esprit plus clairement et d’ouvrir notre coeur plus profondément. Et c’est là que la magie se produit. En devenant les témoins de nos forces et de nos faiblesses, SANS NOUS JUGER, nous transformons notre regard sur nous-mêmes en une acceptation bienveillante. Chaque flow de yoga vous invite à faire un travail intérieur qui mène vers l’écoute, le respect, la confiance et l’apaisement. 


Chaque samedi matin je vous retrouve sur le tapis via zoom de 9h30 à 10h45. Pour vous abonner à la formule mensuelle TYIM Online, rendez-vous ici. Autrement, le cours est toujours disponible à l’unité au prix de 8 euros à verser dans la cagnotte Lydia.

Pin It on Pinterest

Share This