L’Amour est tel une fleur. Beau, vivant, il est aussi fragile. Et pour cette raison même, il doit être entretenu, nourrit. Il peut arriver qu’il se fane, et cela fait partie du cycle de la vie mais c’est souvent pour mieux renaître, sous une autre forme.

L’Amour se cultive au quotidien à travers des rituels simples. Il est intéressant de pratiquer la gratitude en s’interrogeant et en se concentrant chaque jour, chaque semaine, sur les choses pour lesquelles nous sommes reconnaissants. Cela peut-être le fait d’être en bonne santé, d’avoir mangé un délicieux repas préparé par quelqu’un qu’on aime ou encore d’avoir échangé un sourire avec un.e inconnu.e dans la rue. Si cela vous semble terriblement cliché et vous rebute, essayez avant de décider que cela n’est pas fait pour vous! À votre rythme, de la manière qui vous convient le mieux, cela peut être à l’écrit sur un journal ou en faisant le point sous la douche, évaluez les bienfaits de la gratitude sur votre mental et votre capacité à donner et recevoir l’Amour. 

Le rôle de l’auto-compassion et du non-jugement

L’Amour de Soi est aussi primordial. Si la gratitude est souvent tournée vers l’Autre, elle peut aussi permettre de se recentrer sur soi et de travailler sur l’auto-compassion et le non-jugement. Vous rêvez peut-être de réaliser Adho Mukha Vrkasana, la posture sur les mains mais ne la maîtrisez pas encore? Soyez indulgent avec vous-même. Ne vous répétez pas que vous êtes nul et n’y arriverez jamais. Ne forcez pas si votre corps vous dit non ce jour-là. Au contraire, ménagez-vous physiquement et acceptez de réessayer plus tard. Peut-être avez vous réussi à tenir quelques secondes et pouvez déjà en être reconnaissant. Encouragez-vous comme vous encourageriez quelqu’un qui vous est cher. C’est aussi ça, l’Amour.

Anahata, chakra du cœur

Le chakra du coeur, appelé Anahata et situé ai niveau de la poitrine est lié à la compassion, à l’amour inconditionnel, à la bienveillance, à la joie et à la confiance. Il est évidemment très précieux pour cultiver l’Amour. Certains exercices ciblés peuvent aider à activer Anahata. Ainsi, les postures incitent à l’ouverture de la poitrine tel que le Cobra (Bhujangasana), le Guerrier 1 (Virabhadrasana 1) le Chameau (Ustrasana) vont permettre d’agir sur les blocages. Les exercer c’est en quelque sorte ouvrir son cœur et donc accueillir l’amour. 

Pin It on Pinterest

Share This