J’ai testé le cours d’Anna-Lena

La salle est pleine ce vendredi midi alors que je franchis le pas de la porte du studio de la rue Estelle. Et pour cause, le cours de vinyasa proposé chaque semaine par Anna-Lena est toujours un succès. Un noyau d’habitués et quelques nouvelles têtes s’essaient durant la pause déjeuner à un yoga plutôt dynamique, joyeux et exigeant. Anna-Lena décrit et détaille point par point chaque posture et chaque enchaînement. Elle scrute chaque élève, le replace, le félicite ou l’encourage à persévérer. Bien que le yoga ne soit aucunement une pratique performative, on sent ici la volonté d’inculquer à chacun le plaisir de s’appliquer et de respecter un bel alignement. Cela n’est pas très étonnant quand on sait qu’Anna-Lena s’est formée, et se forme toujours, au iyengar.

Le cours débute par une prise de conscience du corps et de sa propre respiration. Anna-Lena est placée face aux élèves. Et puis très vite, elle ressent le besoin de se mêler à nous, de pratiquer avec nous. Elle se déplace au sein du groupe, à côté d’une élève, puis d’une autre, comme si elle voulait nous donner la main dans notre pratique, nous accompagner et être avec nous au plus près de notre expérience.

Arrive le moment où elle invite tout le monde à s’arrêter puis à former un cercle autour d’elle. Elle montre alors la position que nous étions en train de mettre en œuvre sur nos tapis l’instant d’avant. Elle décortique, étape après étape, elle développe sous nos yeux les alignements qui font que la posture est bien réalisée et surtout bonne pour notre organisme. Car sans précision, pas de bénéfice. C’est en tout cas la sensation première que je ressens durant ce cours.

Je trouve que le flow est assez soutenu, la musique rythmée et les enchaînements très bien construits. On transpire pas mal, on progresse aussi assez vite. Et oui, entre le début et la fin de la séance, une progression se fait sentir. On a intériorisé beaucoup de choses, capté aussi le pourquoi du comment, la logique des gestes et le chemin parcouru. La voix et les mots d’Anna-Lena sont comme un fil sonore sur lequel on se cale pour parvenir à un état de concentration très agréable et très efficace.

Alors, si vous êtes à la recherche d’une pratique construite, gaie, soutenue et ultra pointue, vous êtes au bon endroit. Pour en savoir un peu plus sur sa propre expérience du yoga et ce qu’elle souhaite transmettre à ses élèves, nous sommes allées à la rencontre d’Anna-Lena qui a bien voulu répondre à nos questions :

Bonjour Anna-Lena, peux-tu te présenter en quelques mots et nous en dire un peu plus sur le cheminement qui t’a mené au yoga ?

Anna-Lena :

” J’ai commencé le yoga en 2003. Juste après mon bac je suis partie en Inde. Pas spécialement pour le yoga, pas du tout même. Arrivée là-bas, on m’a proposé d’essayer. Et dès le premier cours, ça m’a complètement passionné. C’est drôle d’ailleurs, parce qu’en relisant récemment mon journal intime de l’époque, je me suis souvenue que mon prof de yoga indien avait prédit que j’enseignerai un jour. Un an après cette première expérience, je suis retournée apprendre aux côtés de ce même enseignant. A mon retour en Europe et notamment à Berlin, j’ai pas mal pratiqué le iyengar et puis j’ai suivi ma formation de iyengar à Montpellier durant 4 ans. Depuis je continue à me former, à l’occasion de stages notamment, pour gravir des niveaux, en France et ailleurs, et je passe régulièrement des examens.

Pourquoi es-tu enseignante de yoga, qu’est-ce qui t’a donné envie de sauter le pas ?

” Pourquoi j’enseigne ? Parce que le yoga m’apporte tellement de chose, ça fait partie de ma vie, c’est très riche et je transmets ce que je sais, ce que j’ai expérimenté. J’aime beaucoup donner des cours de yoga vinyasa. Je trouve que les gens rêvent un peu et moi j’essaie de leur donner les clés pour être un peu plus présents, avoir un peu plus conscience de leur corps, de leur posture, de leur respiration etc “.

” Ce qui me tient à cœur, c’est faire en sorte que les gens soient présents, que moi-même je regarde tout le monde sans oublier personne, en étant présente pour toutes et tous. Certains ont plus besoin d’aide que d’autres. Je souhaite apporter quelque chose à tout le monde. On a tous un corps différent. Il y a la technique bien sûr, il y a le corps évidemment, mais il y a aussi la présence, le fait d’être là et de réussir à faire une posture ou tout au moins à apprendre à la préparer “.

Quels sont tes objectifs aujourd’hui ?

” Dans ma pratique personnelle, un de mes objectifs est de continuer à apprendre en permanence. Je vais à la rencontre de nombreux professeurs, souvent situés à l’étranger, notamment aux États-Unis et la plupart du temps pratiquant le iyengar. Je croise souvent le chemin d’enseignants très âgés qui ont une grande expérience. Ça me donne beaucoup de joie que j’essaie de transmettre dans mes cours. Je transmets ce que j’ai vécu et seulement les choses que j’ai moi-même comprises “.

” On a tendance à rentrer dans une sorte d’habitude à force de pratiquer, et c’est valable pour moi, c’est normal. Mais j’essaie de faire découvrir à mes élèves des postures qu’ils connaissent déjà mais sous un angle nouveau. Je cherche aussi à leur donner confiance. Nombreux sont ceux qui pensent ne jamais y arriver alors que c’est très accessible, il y a plein de manières de réaliser et de préparer les postures, avec support ou sans support. Ça c’est un challenge pour moi, j’aime aider les gens à progresser ! “.

Merci beaucoup Anna-Lena pour ta disponibilité !

  • Si vous souhaitez pratiquer avec Anna-Lena, vous pouvez la retrouver chaque vendredi de 12h30 à 13h30 dans notre studio de la rue Estelle à Montpellier !

Découvrez aussi le site internet d’Anna-Lena !

Pin It on Pinterest

Share This