Charlotte raconte son lien avec le yoga et notre studio

Après une belle série de portraits de profs de yoga baptisés “J’ai testé pour vous” à retrouver sur notre blog, nous avons souhaité donner la parole à nos adhérents pour partager avec vous divers points de vue sur le yoga, les intentions que chacun y met ou encore les projections et les attentes des uns et des autres.

Nous commençons donc cette nouvelle série avec Charlotte, pratiquante assidue depuis plusieurs années au sein de notre studio de la rue Estelle à Montpellier.

TYIM : Bonjour Charlotte, tu pratiques dans le studio THEYOGIINME de la rue Estelle depuis plusieurs années maintenant. Peux-tu nous en dire un peu plus, te présenter en quelques mots et nous dire à quel moment ton chemin a croisé celui du yoga ?

Charlotte : Je m’appelle Charlotte, j’ai 31 ans, je vis à Montpellier depuis un peu plus de 2 ans. J’ai fait du yoga pour la première fois quand j’étais adolescente, à la Réunion où j’ai grandi, grâce à ma mère qui en faisait depuis des années et avait découvert un cours « spécial ados ». Ca m’a tout de suite plu.

TYIM : Quel type de yoga aimes-tu pratiquer et à quelle fréquence ? Que recherches-tu dans la pratique du yoga ?

Charlotte : Je pratique différents types de yoga, selon mes envies et surtout les besoins et les possibilités de mon corps. Au cours de ma vie, mon état de santé a beaucoup varié. L’avantage de studios comme the Yogi in me, c’est que je peux varier ma pratique en fonction du moment. Si j’ai envie d’un cours dynamique, physique, ou au contraire besoin de me calmer, de me recentrer ; de progresser techniquement… Je pioche en fonction de mon état physique et émotionnel, nous sommes des êtres cycliques, alors autant adapter notre pratique !

J’aime aussi différencier envie et besoin. Parfois, on ne tient pas en place, mais c’est un cours doux, de type intégral ou yin qui va nous permettre de nous recentrer, nous « déposer », alors qu’on aurait a priori envie d’un cours très physique ! Et inversement, parfois, quand je n’ai pas la pêche, un bon flow de vinyasa, et je suis redynamisée !

TYIM : As-tu déjà eu l’occasion de faire des stages ou des retraites de yoga ? Si oui, peux-tu nous en parler ?

Charlotte : J’ai déjà fait des stages en région parisienne, dans un centre védantique, qui mêlaient vinyasa, kundalini, beaucoup de pranayama (exercices de respiration) et du yoga du son. Quand on en a l’occasion, c’est super de pouvoir déconnecter complètement pendant plusieurs jours, et c’est une belle occasion de découvrir de nouveaux types de yoga, ou d’approfondir certaines postures. On a par ailleurs plus de temps pour la pratique.

TYIM : Souhaites-tu approfondir ta pratique, découvrir ou approfondir des aspects du yoga que tu ne connais pas encore ?

Charlotte : Ce qui me plaît énormément dans le yoga, c’est que ce n’est pas une pratique liée à des objectifs à atteindre, on ne se regarde pas les uns les autres. C’est une belle occasion de s’écouter, se respecter. Quand je pense « approfondir ma pratique », je ne pense pas à aller plus loin dans mes postures, physiquement, mais mieux les appréhender, découvrir de nouvelles choses sur mon corps et le fonctionnement de mon esprit. Être toujours plus dans la connaissance et le respect de moi-même finalement !

Par ailleurs, j’adore les exercices de paranayama et le yoga du son, que je ne trouve globalement pas assez dans les cours. Un petit workshop à venir ?

Merci beaucoup Charlotte pour ce joli témoignage, ça fait chaud au coeur !

Pin It on Pinterest

Share This